ciseauxcoupe

                                     Avant de se lancer dans la confection d’un nouveau modèle il faut prendre quelques précautions.

* Déjà on mesure bien son petit corps de rêve et on note ses mensurations pour les comparer à celles du modèle, chaque corps ayant ses particularités il y a presque toujours une retouche, longueur/largeur de manche, hauteur de buste, longueur de jambe, encolure, tour de taille/ poitrine menu ou fort pour une même taille…bref nous ne sommes pas toutes et tous des standards.

Donc pour ne pas sombrer dans une grosse déprime parce qu’un vêtement fini après de longues heures de travail ne convient pas, on teste le tout avant la coupe définitive!

* Pour cela il faut un peu de matière et c’est souvent là que le bât blesse.

Il faut donc une petite réserve de  « toile à patron » soit garder précieusement tous les vieux tissus : draps, nappes, rideaux, faire les soldes du blanc ou fouiner chez les déstockeurs afin de faire le plein de tissu test.

A défaut on peut déjà faire un prototype avec des feuilles de papier journal scotché ou de la nappe en papier, c’est un peu raide mais c’est déjà mieux que rien.

Un prototype c’est 90% de réussite !

* Ensuite il faut bien prendre en compte le tissu que l’on va utiliser car le tombé final sera complètement différent suivant l’épaisseur, la rigidité ou l’élasticité.

Par exemple pour un modèle près du corps prévu dans une toile fine on ajoutera 0,5 à 1cm aux valeurs de couture pour l’aisance si on utilise un tissu sans élasthanne ou un tissu épais.

Il est toujours facile d’ajuster mais pas d’agrandir, d’où l’importance de l’essayage pendant la confection pour bien vérifier la profondeur des pinces, le tour de taille, l’encolure…

 Coudre ce n'est pas un concours de vitesse, mais de patience ! plus on prend son temps meilleur est le resultat !